Coiffeuse Art déco attribuée à la Maison DOMINIQUE

Coiffeuse Art déco attribué à la Maison DOMINIQUE
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_04.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_06.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_07.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_05.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_03.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_02.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_01.JPG
Coiffeuse Art déco attribué à la Maison DOMINIQUE
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_04.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_06.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_07.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_05.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_03.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_02.JPG
1930_Coiffeuse_Art_deco_Maison_Dominique_01.JPG
sold out

Coiffeuse Art déco attribuée à la Maison DOMINIQUE

0.00
acheter

Élégante coiffeuse d'époque Art déco en palissandre surmontée par un miroir rond. Elle ouvre par un petit tiroir en ceinture avec poignée en ivoire. Piétement asymétrique composé de deux montants reliés par une entretoise en métal. Estampillée "AD". Attribuée à la Maison DOMINIQUE André Domin & Marcel Genevrière. Très bon état d'origine.

Créée en 1922 par André Domin (1883-1962) et Marcel Genevrière (1885-1967), la Maison Dominique devint célèbre par ses meubles avant-gardistes aux formes géométriques, mettant en lumière l’influence cubiste, enrichie par une trame sobre et élégante.
La Maison Dominique participa à de nombreuses expositions, notamment l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925 où la firme aménagea le petit salon des appartements privés d'Une Ambassade Française. En 1926, elle constitua avec J. Puiforcat, P. Chareau, P. Legrain et le joaillier R. Templier le "Groupe des Cinq", qui exposa et collabora régulièrement. Sept années plus tard, la Compagnie Générale Transatlantique commanda la réalisation d'un des quatre appartements de luxe sur son paquebot Normandie : la suite « Rouen », d’après le lieu de naissance de Genevrière. Après la guerre, le Mobilier national leur passe également des commandes, notamment pour le Palais de l'Elysée.
Après le départ d'André Domin, en 1953, la firme poursuivit son activité jusqu'en 1970, sous la direction d'Alain Domin, le fils du fondateur.

Bibliographie : Félix Marcilhac, Dominique, décorateur-ensemblier du XXème siècle, Les Éditions de l'Amateur, Paris, 2008.

 

Elegant, rosewood Art Deco dressing table topped with a round mirror. An ivory handle serves to open a small drawer in the front. The asymmetrical legs are connected with a round, metal brace. Marked: AD. Attributed to the Maison Dominique, André Domin & Marcel Genevrière. Very good original condition.

The Maison Dominique was created in 1922 by André Domin (1883-1962) et Marcel Genevrière (1885-1967) and became famous for its avant-garde, geometric furniture pieces. They brought to light cubist influences that were enriched with elegant and understated lines. The Maison Dominique participated in numerous expositions, such as the International Exposition of Decorative Arts in 1925 where the firm decorated the small sitting room of the private apartments of a French embassy. In 1926, together with J. Puiforcat, P. Chareau, P. Legrain etthe jeweler, R. Templier, they formed the "Group of Five" that exposed and collaborated regularly. Seven years later, the General Transatlantic Company ordered the creation of one of the four luxury apartments on its Normandy liner: the Rouen suite. After WWII, the National Furniture department made several orders from them, such as one for the President's residence, the Palais de l'Elysée. After André Domin's departure in 1953, the firm continued its activity until 1970 under the direction of Alain Domin, the founder's son.

Bibliography: Marcilhac, Félix. Dominique, décorateur-ensemblier du XXème siècle. Les Éditions de l'Amateur, Paris, 2008.


Circa : 1930
Dim: L:84cm, P:45cm, H:127cm.

LP: 1930